Accueil > L’école Takeda > Particularités de l’école

Particularités de l’école

Une des particularités de l’école Takeda est d’être en permanence en garde à droite comme comme dans toutes les écoles de sabre. Même à mains nues, la garde demeure pied droit en avant quelque soit la garde de l’adversaire. Cette garde appelée migi-no-kamae s’applique quelque soit la discipline pratiquée (avec ou sans arme).

Maître Maroteaux met un point d’honneur à enseigner les postures basses, typiques des arts martiaux traditionnels japonais, qui permettent en gardant le dos droit, de conserver une bonne stabilité en toutes circonstances. C’est ce qu’il a baptisé la "stabilité mobile". Il faut avant tout éviter de tomber en essayant d’appliquer une technique. L’expression d’antan : "un homme au sol est un homme mort !", fréquemment employée sur les champs de batailles nous montre l’importance de cette notion dans l’efficacité des combattants.

La valeur ajoutée des arts martiaux réside donc dans le développement de la stabilité du corps et l’étude des postures correctes, prérequis nécessaires pour développer puissance (manifestation du KI), vitesse et efficacité dans les expressions corporelles.

Autre point important, la manière dont se déplace un pratiquant sur le tatami témoigne en général de son niveau. Ces déplacements sont codifiés et enseignés dès le début de la pratique.

Les déplacements ( Sokutai-Dosa ) :

-  Okuri-ashi (petit déplacement vers l’avant : glisser le pied avant, puis tirer le pied arrière)

-  Hiki-Ashi (petit déplacement vers l’arrière : glisser le pied arrière, puis tirer le pied avant)

-  Tsume-Ashi (pas chassés : le pied gauche pousse le pied droit)

-  Ayummi-Ashi (marche normale)

-  Migi-Utsuri-Ashi (déplacement latéral à droite)

-  Hidari-Utsuri-Ashi (déplacement latéral à gauche)

-  Migi-Chidori-Ashi (déplacement latéral à droite en croisant les pieds)

-  Hidari-Chidori-Ashi (déplacement latéral à gauche en croisant les pieds)

-  Neko-Ashi (petit déplacement vers l’arrière en position du chat prêt à bondir)

Lors de l’attaque d’un adversaire, il est essentiel d’esquiver les coups et de se placer correctement pour entrer une technique (Ma ai : distance). L’apprentissage des esquives de corps est donc fondamental.

Les esquives de corps ( Tai-Sabaki )

- Migi-Irimi-Tai  : esquive à droite

-  Hidari-Irimi-Tai  : esquive à gauche

-  Migi-Tenkan-Tai  : esquive vers la droite en pivotant d’un demi-tour

-  Hidari-Tenkan-Tai  : esquive vers la gauche en pivotant d’un demi-tour

Lors du travail des formes de défense ( Kihon ou Randori ), les formes d’attaques sont codifiées : ce sont des techniques à part entière. Elles doivent être appliquées à la manière d’un véritable Budoka et non à la manière parfois excentrique d’une bagarre de rue. Il est important pour les pratiquants de pouvoir travailler dans une forme martiale correcte, sur des attaques sincères (évidemment contrôlées en fonction du niveau), ce qui sera la garantie d’une réelle efficacité en cas d’agression.

Les formes d’attaques conventionnelles

Comme les défenses, ces techniques codifiées ( Kogeki-Waza ) portent des noms :

Saisies

-  Katate Tori  : Saisie poignet du même coté

-  Tagaï Tori  : Saisie croisée du poignet

-  Ryote Tori  : Saisie des 2 poignets

-  Morote Tori  : Saisie d’un poignet à 2 mains

-  Mune Dori  : Saisie du col d’une main

-  Ryo Mune Dori  : Saisie du col à 2 mains

-  Kata Tori  : Saisie d’une épaule à une main

-  Ryo Kata Tori  : Saisie des 2 épaules

-  Sode Tori  : Saisie de la manche d’une main

-  Ryo Sode Tori  : Saisie des 2 manches

-  Mae Kakae Uwate Tori  : Ceinturer le partenaire de face en bloquant les bras

-  Mae Kakae Shitate Tori  : Ceinturer le partenaire au niveau du torse sous les bras (pour le soulever)

-  Kubi Shime Dori  : Étranglement du cou avec les mains de face

Atemis

-  Migi Men Uchi  : Frappe main droite tendue sur la tempe droite du partenaire

-  Hidari Men Uchi  : Même frappe mais sur la tempe gauche

-  Nuki Te  : frappe main tendue avec les doigts en dessous de la paume d’Adam

-  Migi Do Uchi  : Frappe main droite tendue au dessus du bassin droit du partenaire

-  Hidari Do Uchi  : idem à gauche

-  Jodan Tsuki  : coup de poing au visage

-  Chudan Tsuki  : coup de poing au niveau du plexus solaire

-  Yoko Geri  : Coup de pied latéral

-  Mae Geri  : Coup de pied de face

Liste non exhaustive (toutes les formes de frappes avec les mains et coups de pied)

Saisies arrières

-  Ushiro Ryote Tori  : Saisie arrière des 2 poignets

-  Ushiro Kata Tori  : Saisie arrière des épaules

-  Ushiro Tekubi Shime Tori  : Saisie arrière d’un bras avec étranglement au cou

-  Ushiro Eri Tori  : saisie arrière du col

-  Ushiro Kakae Uwate Tori  : ceinturer dans le dos en prenant les bras

-  Ushiro Kakae Shitate Tori  : Ceinturer dans le dos sous les bras

Pour les attaques au bâton court, les noms sont identiques à ceux des atemis mais précédés de Tambo (exemple : Tambo Migi Do Uchi). Idem pour les attaques au couteau avec Tanto .